Pôle emploi - Emploi Parlons Net

Innovation & Société

Emploi et handicap : « Ce qui semblait impossible il y a 30 ans ne l’est plus aujourd’hui »

La France compte actuellement 459 100 salariés en situation de handicap. Un chiffre en progression de 25% en 5 ans, lié à la conjonction de différents facteurs : des lois plus incitatives, une augmentation de l’action en faveur des personnes en situation de handicap dans la fonction publique et une évolution culturelle constante. Retour sur ces évolutions avec Hugues Defoy, directeur de la mobilisation du monde économique et social à l'Agefiph.

Quel cadre légal pour l’emploi des personnes en situation de handicap en France ?

Schématiquement, il y a trois grandes lois qui encadrent l’emploi des personnes en situation de handicap. La loi de 1987 installe le quota de 6% de personnes en situation de handicap au sein des entreprises de plus de 20 salariés. La loi de 2005 maintient ce quota et porte un volet incitatif important en direction des entreprises. La loi de 2005 pose notamment le principe de la sur-contribution, c’est à dire que les entreprises qui ne font rien en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap se voient appliquer des taux de contribution au fonds supérieur.

Enfin, la loi Avenir, qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2020, oblige toutes les entreprises, y compris celles de moins de 20 salariés, bien qu’elles ne soient pas assujetties à la loi sur les quotas, à faire état de leurs efforts.

Quelle est son évolution en France ?

Nous comptons actuellement encore 500 000 demandeurs d’emplois en situation de handicap. Depuis 2005, nous constatons un réel changement avec la mise en place de politiques d’emploi beaucoup plus structurées au sein des entreprises. Le sujet est désormais porté par les entreprises via leur engagement RSE. En interne, les responsables ressources humaines sont formés sur ces thématiques. A mon sens, ce changement est également porté par un changement culturel : avec, au-delà de la seule thématique du travail, une société de plus en plus ouverte à la question du handicap.

Des films grand public, tels que par exemple Intouchable, ont largement participé à cette évolution culturelle. Tout comme le sport, avec les jeux Paralympiques qui sont aujourd’hui bien plus présents dans les médias. Ce sera le cas en 2024. Paris 2024 vient de dévoiler son nouveau logo, qui est commun au JO est au jeux Paralympique. Il s’agit là d’une première mondiale.

Certains secteurs sont-ils particulièrement en retard sur l’emploi des personnes en situation de handicap ?

Je ne dirais pas les chose tout à fait comme cela. Il existe des secteurs qui éprouvent des difficultés à recruter et que nous accompagnons avec des dispositifs de formation qui permettent de qualifier des personnes en situation de handicap afin de répondre aux besoins des employeurs. (Par exemple, la banque, l’assurance, l’informatique). Par ailleurs, il faut rappeler que la loi de 2005 pose pour principe que tous les emplois doivent être ouverts aux personnes en situation de handicap.

La liste des ECAP – Emplois exigeant des conditions d’aptitude particulières – , qui concerne plus particulièrement certains secteurs comme le bâtiment, la sécurité ou les transports est en cours de révision. Les choses avancent dans tous les secteurs. En effet, grâce à la technologie, il est aujourd’hui possible d’apporter des réponses très concrètes. Par exemple, grâce à un simulateur de conduite adapté et à l’adaptation des véhicules, nous formons des personnes handicapées aux métiers du transport routier. Ce qui semblait impossible il y a 30 ans ne l’est plus aujourd’hui.

C.C.

Également à lire

Innovation & Société

19 novembre 2019

Génération Z : Enquête sur la nouvelle jeunesse digitale

Créée en 1999, Academos accompagne les jeunes vers le monde du travail, à travers une application de « mentorat virtuel » leur permettant de dialoguer avec près de 3000 professionnels. Fort de cette expérience, l'association québécoise s’est intéressée à la vision de la génération « Z » sur la vie active.

en savoir plus