Pôle emploi - Emploi Parlons Net

Innovation & Société

« Êtes-vous prêt à laisser la place pour que d’autres existent avec vous ? »

Noam Sinseau, 21 ans, lauréat de la 5ème édition des Diversidays, fondateur et présentateur de « Stronger Le Podcast »

Comment vous est venue l’idée de ce podcast qui rend « plus fort » ?

Noam Sinseau : J’ai grandi à la Martinique, dans une société très peu ouverte à la diversité, notamment de genre. Là-bas, j’étais obligé de me cacher pour vivre mon identité transgenre. A Paris, j’ai découvert l’émancipation. J’ai donc voulu donner la parole à ceux qu’on ne voit jamais, donner de la visibilité à ceux qui n’en ont pas. C’est comme ça qu’est né « Stronger Le Podcast », il y a un an. A travers les douze épisodes déjà existants, je mets en avant des personnes issues de la diversité. J’essaie de changer les choses de manière structurelle, de poser des briques et de les assembler pour construire la grande bâtisse de la diversité. Savez-vous que 54 % des recruteurs pensent encore que les personnes handicapées sont difficilement employables ?

En quoi le Leadership Programme de Diversidays vous a aidé ?

Pendant une semaine et demi, du 25 novembre au 4 décembre, on est pris en charge par les organisateurs du programme. Un coach nous apprend notamment à « pitcher » notre projet, il y a plusieurs sessions d’entrainement. Moi, en temps normal, j’ai un débit de parole très rapide, j’ai appris à respirer et à parler plus calmement, par exemple. Mais surtout, ce qui est inestimable dans le programme, c’est la mise en relation et la constitution d’un réseau. Ça aide énormément.

Quels sont vos projets maintenant ?

Je vais m’équiper en premier lieu d’un matériel de qualité. Et surtout, j’ai un projet pour 2020 qui est de créer un studio de production en lien avec les entreprises de l’économie sociale et solidaire. J’ai déjà pris des contacts, ça avance. Mon message sera toujours le même : êtes-vous prêts à laisser la place pour que d’autres existent avec vous ?

N.S.

Également à lire

Innovation & Société

23 janvier 2020

Femmes et seniors dans les Quartiers Prioritaires de la Ville : des talents à pourvoir dans le numérique

Selon l’indice QPV et numérique, créé par Diversidays, Occurrence et Pôle emploi, les femmes des quartiers défavorisés sont 5 fois moins amenées que les hommes à rechercher un emploi dans les métiers du numérique. Le phénomène est similaire pour les plus de 50 ans. Pourtant, face à la pénurie de talents dans le numérique, les opportunités sont réelles. Rencontre avec Anthony Babkine, co-fondateur des Diversidays.

en savoir plus