Pôle emploi - Emploi Parlons Net
Le livre de la semaine : « La conjuration des innovateurs »

Innovation & Société

Le livre de la semaine : « La conjuration des innovateurs », ou un portrait des start-ups de la nouvelle génération du recrutement numérique

La première génération d’entrepreneurs issus de la révolution des Big Data est en train de changer le monde des RH et du recrutement. Pas encore trentenaires pour la plupart, ils créent start-up sur start-up. Un livre, La conjuration des innovateurs, en dresse le portrait. 

Certes, c’est un peu un livre de communicant. Mais il fourmille tout de même d’idées sur la transformation numérique des ressources humaines et du recrutement. Il brosse en tout cas un premier portrait de cette génération qui a décidé d’appréhender autrement le problème de l’emploi. ManpowerGroup a envoyé une petite poignée de jeunes journalistes rencontrer une petite poignée de startuppeurs tout aussi jeunes.

Une génération de startuppers

Des jeunes qui ne savent plus trop bien, comme Marjolaine, la fondatrice de Jam, où est la frontière dans leur vie entre travail et vie personnelle, tellement elle passe de temps avec des amis startuppeurs, que ce soit au sauna, en fête ou dans ses locaux. Elle a levé un million d’euros pour Jam, un assistant conversationnel, un système gratuit qui aide les étudiants (et les autres) via SMS ou Facebook à trouver un stage, un petit boulot, un appartement. On demande, Jam répond. Elle en a eu l’idée il y a deux ans, lorsqu’elle s’est retrouvée totalement perdue sur l’immense campus de Berkeley, ne sachant à qui se fier et où aller. Aujourd’hui, il suffit de poster une question simple, du type « Jam, je cherche un travail de 3 mois à l’est de Paris, qu’est-ce que tu as ? » et Jam répond. Sa levée de fonds va lui servir à passer la quasi-totalité du système en Intelligence artificielle.

Il y a aussi Alizée qui a fondé SenseCube pour aider les jeunes qui veulent entreprendre à créer des start ups dans le social, pour ceux qui comme elles ont un peu envie de changer le monde et qui ont l’ « esprit de résistance ». Elle n’a pas peur du capitalisme ou du profit, elle veut simplement réconcilier la logique économique avec la recherche d’un équilibre sociétal. Un jeune est ainsi venu la voir pour monter une entreprise de meubles à partir de palettes de récupération, et ça a marché.

On retrouve dans le livre les créateurs de Welcome to the Jungle qui se sont mis en tête de créer une plateforme pour tous ceux qui ne savent pas qu’il y a des boulots un peu partout « et dans des bonnes boites ». Le tout est de répertorier ces bonnes boites, de les faire découvrir et de faciliter l’embauche, certes pour des jeunes en général surdiplômés et des « boites à part »… ils le savent et ils l’assument. Les deux sortent d’ailleurs de l’ESCP et c’est un peu leur marché.

On y croise également le fondateur d’Easyrecrue qui connait une croissance de 290% et devrait avoir 80 salariés d’ici la fin de l’année, grâce à une idée simple, empruntée aux Californiens, les entretiens d’embauche par vidéo.

11 portraits en tout qui donnent une première approche de la nouvelle génération d’entrepreneurs correspondant à l’évolution très récente et encore timide des entreprises  moins standardisées et moins verticales. Un monde du recrutement où tout passe d’abord par la donnée, et de plus en plus par l’intelligence artificielle. C’est la première génération d’entrepreneurs issus de la révolution des Big Data.

JPG

La conjuration des innovateurs. Ouvrage collectif. Eyrolles-Fondation Manpowergroup. 200 pages. 12 €

Également à lire

Innovation & Société

23 avril 2020

Solidarité numérique : une mobilisation des acteurs de l’emploi et du numérique

Avec l’épidémie de COVID-19, et le confinement qui en découle, le numérique est devenu un instrument indispensable au quotidien pour travailler, communiquer, faire des démarches administratives, apprendre… Mais l’accès aux outils digitaux est source d’inégalités sociales. Pour y répondre, les acteurs du numérique, les entreprises, les organisations ou associations se mobilisent, soutenus par le Gouvernement. La Solidarité numérique se met en place.

en savoir plus