Pôle emploi - Emploi Parlons Net

Marché du travail

Le Tour de France des initiatives inspirantes pour l’emploi

Le 29 novembre, le Gouvernement a publié son rapport sur le Tour de France des solutions. Cette mobilisation territoriale pour l’emploi et la transition écologique avait débuté en octobre dernier. L’objectif était de recueillir des projets qui fonctionnent et qui pourraient être étendus ou généralisés. Ce Tour de France a permis de relever 21 initiatives, dont un grand nombre tourne autour de l’emploi, qui peuvent être classés en trois catégories présentées ici.

L’adéquation entre l’offre et la demande en matière d’apprentissage

  • La CCI de Bretagne a mis en place une plateforme de mise en relation entre les candidats apprentis et les entreprises, « Bretagne Alternance ». En 2018, elle recensait plus de 9 200 offres et elle capte plus de la moitié des contrats d’apprentissage proposés en Bretagne.
  • En Île-de-France, 50 jobs dating ont été lancés, principalement auprès de jeunes issus des quartiers prioritaires, sur 35 villes et 2 500 jeunes. 50 jeunes sont ainsi coachés et mis en relation avec 15 entreprises, par séquence. S’ils ne trouvent pas un contrat lors de ces sessions, ils sont alors pris en charge, soit par un accompagnement à la prépa-apprentissage, soit via un suivi par la mission locale et Pôle emploi.
  • En Provence-Alpes Côte d’Azur, 248 jeunes qui se sont retrouvés sans affectation après Parcoursup, ont été contactés pour trouver des solutions. L’objectif était de leur proposer des entretiens pour les réorienter vers des formations proches de leurs souhaits initiaux puis, pour les 109 jeunes restés sans solution, de les faire bénéficier d’un accompagnement organisé par l’AFPA.

Favoriser la reprise ou le maintien en emploi

  • En Eure-et-Loir, l’intercommunalité « Cœur de Beauce » a mis en place un ramassage collectif pour des trajets domicile-travail, facilitée par une application numérique.
  • D’ici 2020, 300 crèches à vocation d’insertion professionnelle (AVIP), en partenariat avec Pôle emploi et la CAF, doivent être créées. Elles sont destinées aux demandeurs d’emploi, parents d’enfant de moins de 3 ans, pour faciliter leurs recherches, leurs formations ou leurs périodes d’essai.
  • Pour les salariés dans le Centre-Finistère, dont beaucoup travaillent en horaires découpés ou décalés, la Communauté de Communes de Haute Cornouaille a mis en place un service de garde d’enfants à domicile. Il complète ainsi les lieux d’accueil habituels, avec des tarifs préférentiels.
  • Un recensement des logements vacants (dans les CROUS, internats, centres AFPA…) a été initié en Auvergne Rhône-Alpes. 2 000 à 2 200 lits pourront ainsi être mobilisables pour apporter des solutions d’hébergement de quelques mois à des demandeurs d’emploi en mobilité ou en formation, ainsi qu’à des apprentis.
  • En Occitanie, 430 logements vacants d’ici 2021 ont également été recensés, pour encourager les propriétaires occupants à louer une partie de leur habitation pour les salariés en mobilité.

Répondre aux tensions de recrutement

  • En Hauts-de-France, un partenariat entre l’État et la Région a permis de dynamiser les « services publics de l’emploi locaux » (SPEL). Rassembler les acteurs ou organiser des job dating, les SPEL apportent une réponse concrète aux besoins du territoire, en mettant l’entreprise au cœur du dispositif.
  • Dans la Manche, la réponse aux tensions de recrutement des entreprises a été apportée en élargissant le vivier de candidats aux seniors. Des actions ont ainsi été mises en place, selon les tranches d’âges : forums, ateliers de remobilisation et rencontres avec des entreprises et formations…
  • En Nouvelle-Aquitaine, des écoles de production ont été créées pour les jeunes de plus de 15 ans. Ces structures alternatives de taille modeste ont pour mission de mettre en situation de travail des jeunes en décrochage scolaire. 12 élèves sont ainsi en formation à Limoges. Ils rejoignent les 750 autres élèves partout en France. Les résultats sont à la hauteur des espérances, avec l’accès à un emploi pour tous les jeunes qui ont obtenu leur diplôme, ce qui correspond à 90 % des élèves de Limoges.

S.B

En savoir plus :
Le rapport détaillé du Tour de France des solutions

Également à lire

Marché du travail

02 septembre 2020

« Mettre en synergie tous les acteurs de l’alternance »

Favorisant un accès rapide à l’emploi, l’alternance s’est imposée comme une voie d’avenir pour de nombreux jeunes. Quels défis se profilent dans le monde d’après pour les acteurs de ce format d’apprentissage ? Quels seront les effets du plan de soutien mis en place par le Gouvernement ? L’éclairage de Souâd Zaouni-Denoux, Maître de conférence HDR* en Sciences de l’éducation à l’Université Paul Valéry, Montpellier 3.**

en savoir plus