Pôle emploi - Emploi Parlons Net

Marché du travail

Un boulot en trois clics

Dispojob est une appli ultra simple, inventée par le Lyonnais Sébastien Mirisola, pour gérer l’emploi dans l’urgence. En trois clics, la mission est acceptée et l’enregistrement URSSAF effectué. C’est un peu l’appli de la Gig economy, autrement dit l’économie des petits boulots et des hyper-réactifs.

« Quelques heures avant le match contre le PSG, l’Olympique Lyonnais peut très bien se rendre compte qu’au vue de l’affluence, il va lui manquer une trentaine d’hôtesses à partir de 19 heures. L’OL envoie ses demandes à son agence d’interim et les logiciels de Dispojob font le reste. À 19 heures les hôtesses seront là, connaissant parfaitement le travail, l’OL n’aura rien eu à faire. Et surtout pas, Sébastien Mirisola sourit, surtout pas l’administratif, toutes les déclarations préalables à l’embauche ayant déjà été envoyées et enregistrées par l’URSSAF ».

Répondre aux attentes instantanées

Avec Dispojob, ce lyonnais de 35 ans, a cherché la manière la plus instantanée et la plus simple pour embaucher en 3 clics quelqu’un dont a besoin immédiatement. « Toutes les entreprises qui mettent des personnels à disposition sont concernées, explique-t-il. De l’agence d’interim à l’agence d’événementiel, tout autant que les SSII ou les entreprises de coursiers ou de services à domicile. En fait, toutes les entreprises qui détachent du personnel chez le client sont des clientes potentielles de Dispojob ». L’idée de Dispojob est de mettre en place un système simple et immédiat d’embauche : « j’ai travaillé 10 ans dans le recrutement et je sais que lorsqu’une entreprise se retrouve avec des camions à charger dans les deux heures, elle ne peut pas attendre une heure qu’un travailleur réponde. Elle préfèrera toujours une solution comme la nôtre au paiement de pénalités de retard. Idem, dans l’autre sens, quand quelqu’un est motivé pour travailler rapidement sur une mission, il n’a pas envie de rater une opportunité ».

Recruter autrement

Dispojob est en fait un outil qui permet, par exemple, à une agence d’intérim de contacter immédiatement les travailleurs concernés par une offre. Ils sont contactés en même temps, et à compétence égale, c’est le premier qui répond qui obtient le job. La condition est que toutes les personnes contactées aient déclaré sur l’appli leurs disponibilités et puissent être jointes à tout moment. La méthode est ensuite simple puisque tout se passe par SMS : « c’est le moyen le plus simple et le plus intuitif. On répond à un SMS dans 98% des cas en deux minutes. En même temps, c’est le moyen le plus populaire, tout le monde sait s’en servir, ce qui n’est pas forcément le cas avec des applis. Nous envoyons l’offre, le travailleur répond, et au moment où son acceptation arrive, comme nous avons toutes les données en stock, un autre SMS part à l’URSSAF avec sa déclaration d’embauche ». Tous les motifs de pertes de temps sont éliminés. En fait la démarche traditionnelle se faisait souvent en une quinzaine d’étapes, là elle se fait en 3 clics.

Ce n’est pas de l’uberisation de l’interim, mais un instrument qui automatise des tâches à très faible plus-value et qui fonctionne 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Quant à l’URSSAF, elle y gagne bien évidemment en efficacité. Dispojob, en tout cas, se développe. Après Lyon, la start-up va s’installer à Bordeaux. En même temps, elle s’installe en Tunisie, au Maroc, en Allemagne, à New York et San Francisco. En fait, elle suit la Gig Economy et surtout ce marché de l’emploi où les travailleurs ont très souvent plusieurs employeurs en même temps.

JPG

Également à lire

Marché du travail

18 juillet 2018

Emploi : que veulent les jeunes aujourd’hui ?

Retranscription du débat Emploi Parlons Net qui s'est tenu le mardi 12 juin 2018 dans le cadre de la Digit’Week Hauts-de-France .

en savoir plus

Dernières publications