Revue de presse du recrutement numérique N°16

Cette semaine dans la revue de presse du recrutement numérique, on raccourcit le temps des recrutements et on les assimile aux soldes, avant de passer en revue trois plateformes de recrutement spécifiques.

Le recrutement numérique « c’est comme les soldes »

C’est le constat du patron d’une PME techno qui, dans l’Usine Digitale, explique les difficultés à recruter. Raphaël Labbé, qui en est déjà à sa deuxième entreprise avec Wiztopic, estime que le plus difficile c’est "la gestion des ressources humaines et plus particulièrement le recrutement" car les entreprises recherchent des « postes spécifiques pour des métiers sur lesquels elles ont finalement peu d’expérience » et sur des métiers qui, il y a deux ou trois ans, n’existaient pas. Avec les nouvelles plateformes et autres applications, "les candidats mettent en ligne leur CV qui est envoyé le lundi matin à 300 entreprises qui se battent pour les avoir. C’est comme les soldes" affirme Raphaël Labbé.

http://www.usine-digitale.fr/article/quand-le-dirigeant-de-wiztopic-evoq...

Le recrutement doit être de plus en plus rapide

Météojob vient de réaliser une étude montrant que les jeunes, en particulier dans les métiers technologiques, veulent des "processus de recrutement simples et limités à trois semaines". C’est la durée maximale à partir de la prise de contact citée par la moitié des personnes interrogées. 48 % indiquent même que cette période doit être inférieure à deux semaines. Et, selon Météojob, ils ont les moyens de se le permettre puisque les deux tiers d’entre eux indiquent avoir été sollicités pour un poste dans une autre entreprise plusieurs fois au cours des douze derniers mois.

http://www.usine-digitale.fr/article/vous-avez-du-mal-a-recruter-des-pro...

La première plateforme pour les petits boulots

Jobijoba, qui existe depuis une dizaine d’années déjà comme site de recherche d’emploi, vient de lancer Jobbing, « le premier agrégateur de petits boulots destiné aux personnes qui souhaitent arrondir leurs fins de mois ou à celles qui choisissent de vivre de ce type d'emploi à la mission, que l'on appelle désormais les slashers ». Avec l'application, le candidat géolocalisé, accède aux offres disponibles autour de lui : garder des enfants, donner des cours, participer à un déménagement ou encore à des extras.

http://objectifaquitaine.latribune.fr/business/2017-04-05/emploi-jobijob...

La première plateforme dédiée exclusivement aux métiers du digital

Hellowork.io est une plateforme de recrutement des métiers du digital créée par deux pure players spécialistes d’une part du recrutement, RegionsJob, et d’autre part du digital, le Blog du Modérateur. Ce dernier, créé en 2007, a chaque mois plus d’un million de visiteurs. Les métiers du digital, ce sont environ 700 000 salariés dans plus de 35 000 entreprises, 200 000 postes à pourvoir dans les 5 prochaines années et des salariés très mobiles (73 % sont en recherche d’emploi ou ouverts aux opportunités). Hellowork.io veut devenir leur plateforme de référence.

http://www.blogdumoderateur.com/barometre-hootsuite-2017/

La première plateforme de temps partagé

Partajob est l’émanation d’Alliance Emploi, une structure qui compte plus de 400 entreprises des Hauts-de-France, Ile-de-France et Grand-Est.  La plateforme (https://partajob.com/)  fonctionne comme la plupart des plateformes dédiées à l’emploi mais permet, quant à elle, de travailler simultanément dans plusieurs entreprises en ayant un seul contrat de travail. Les travailleurs partagés n’ont qu’un seul employeur pour tous leurs postes : Alliance emploi (https://alliance-emploi.org/ )

Restons Connectés

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?