Des réseaux sociaux de plus en plus incontournables

Les recruteurs et les demandeurs plébiscitent les sites d’emploi, selon un sondage Odoxa, même s’ils jugent encore perfectibles. Facebook s’est en tout cas lancé sur le créneau avec la CGPME depuis un an.

Que ce soit les employeurs ou les demandeurs, tout le monde plébiscite les réseaux sociaux pour l’emploi. C’est le résultat d’un sondage Odoxa pour Facebook, la CGPME et RTL. D’un côté, 64% de ceux qui recrutent en ce moment un collaborateur disent les utiliser. De l’autre,  84% des actifs en recherche ou en  « veille » les utilisent. Actuellement, 57% des employeurs en phase de recrutement et 47% des actifs en recherche d’emploi sont sur Internet et les réseaux sociaux pour trouve.

Gael Sliman, le directeur d’Odoxa estime que « les employeurs comme les actifs jugent désormais que les sites et les réseaux sont plus efficaces que les petites annonces et les jugent aussi efficaces que les cabinets de recrutement pourtant  beaucoup plus coûteux ». Sur ce dernier point, l’avis est d’ailleurs le même pour les recruteurs que les demandeurs : un sur deux pensent que les réseaux sociaux seront aussi importants que les cabinets de recrutement et un sur quatre qu’ils seront encore plus importants. La similitude de réactions des recruteurs et des demandeurs est d’ailleurs très étonnante lorsqu’on leur demande les qualités qu’ils trouvent aux réseaux sociaux et aux sites : pour 80% c’est la rapidité et pour 70% c’est la facilité de communication. Après ils divergent un peu sur l’ordre des qualités des réseaux mais ils se retrouvent pour les dernières places du classement : les demandeurs estiment que la qualité la moins importante des réseaux est la « qualité des offres proposées » alors que les recruteurs placent, eux, en avant dernier «la qualité des candidats». Les réseaux sociaux sont certes plébiscités, mais encore très perfectibles.

Plus largement ce sondage appuie une campagne sur Facebook avec Work4, la CGPME et RTL pour les recrutements dans les PME. Pôle emploi soutient d’ailleurs cette initiative. L’idée est de répondre aux offres d’emploi non pourvues en France, et au manque de visibilité des TPE et PME dans le recrutement. Les PME peuvent donc créer gratuitement leur propre « site carrières » sur leur page Facebook, et y publier leurs offres d'emploi. Et, pour compléter, une page Facebook « Les PME recrutent ! » héberge toutes les offres d’emplois des PME participantes. Les PME peuvent sans débourser un centime bénéficier de la force de frappe de Facebook qui lui attire de nouveaux usagers En France, 29 millions de personnes utilisent Facebook par mois, ils sont 22 millions à se connecter chaque jour dont 17 millions sur leur smartphone. La page PME compte, elle, plus de 110 000 candidats potentiels. Plus de 340 000 offres d’emploi, de stage et d’apprentissage ont été publiées depuis le lancement. 50 000 offres sont actives à ce jour.  

Antoine Clause