La quasi-totalité des emplois de 2030 n’est pas connue aujourd’hui

Dell Technologies vient de publier un rapport pour tenter d’appréhender la manière dont va évoluer le « partenariat homme-machine », les emplois et la formation.

85% des emplois qui existeront en 2030 n’ont toujours pas été inventés, selon Dell Technologies qui vient de rendre un rapport (1) sur l’avenir du travail en 2030. Il avait été commandé par l’Institut pour le Futur de Palo Alto ou l’on retrouve, comme sponsors et fondateurs, le gratin international de l’industrie, des services et de l’informatique. Avec ce chiffre de 85% on constate que l’histoire technologique s’accélère : le département du travail américain s’était en effet rendu célèbre en 1999 en publiant une volumineuse enquête où il montrait que 65% des élèves du niveau BAC finiraient par exercer des métiers pour lesquels ils n’avaient pas eu de formation car ils n’existaient pas durant leur scolarité (2).

Mais le rapport de l’informaticien Dell est surtout axé sur la manière dont d’ici 2030, hommes et machines vont réussir à se comprendre et à articuler leur développement. La capacité d'orchestrer des ressources physiques et humaines permettra pour des organisations d'activer, désactiver et déployer des ressources où et quand elles sont nécessaires. La première conséquence est que les organisations vont maigrir en emplois et en coûts afin de devenir plus compétitives. Mais, si des emplois vont se perdre dans l’industrie traditionnelle, de nouvelles opportunités de travail vont se faire jour grâce à des nouveaux systèmes de communication de plus en plus sophistiqués, et l’explosion des outils de collaboration sociale sur les réseaux. En d’autres termes, selon Dell, les liens entre travail et géographie vont se desserrer et les talents pourront se recruter mondialement et en ligne. C’est en tout cas ce qui est attendu pour des régions émergentes comme le Sud Est Asiatique et l'Afrique Subsaharienne qui vont, à elle seules, grandir de près d’un milliard de personnes d’ici 2030 : le travail numérique y sera essentiel.

Comme le dit Dell : c’est le travail qui va poursuivre les gens, plus l’inverse et les processus de recrutement numérique vont devenir essentiels. Comme ces recrutements vont se faire de plus en plus sur les compétences et en ligne, l'appartenance ethnique sera de moins en moins discriminante : « L'embauche par des technologies immersive pourrait améliorer la représentation morne de femmes dans des travaux de l’informatique et du numérique (alors qu’aux États-Unis mêmes seulement 26% d'entre eux sont tenus par des femmes) et ouvrent plus de portes aux gens et aux minorités qui, historiquement, n'ont pas eu d'égalité des chances pour démontrer leurs capacités » écrit le rapporteur.

L’Institut pour le Futur estime que le salariat à plein temps en CDI existera toujours au sein des organisations (même amaigries) mais aussi que le phénomène de multi emplois va encore s’accroitre. Selon le ministère du Travail, actuellement aux États-Unis, un jeune va occuper de 8 à 10 emplois différents avant ses 38 ans. Et en 2020, un travailleur sur deux aux États-Unis sera un free-lance. Le phénomène va se généraliser avec le numérique et les réseaux, ainsi que la formation en ligne. L’hypothèse de Dell Technologies est que les gens sont aujourd’hui beaucoup plus focalisés sur la technologie que sur les usages. Comme lors de la découverte de l’électricité, nous sommes peu capables d’imaginer à quel point une technologie va envahir toute notre vie quotidienne et d’anticiper le fait que nos comportements et nos activités auront radicalement changés d’ici 2030.

Un sondage réalisé par Dell auprès de 4 000 décideurs de haut rang autour du monde montre d’ailleurs l’incertitude autour de ces questions (3) : près de la moitié d'entre eux ne savent à quoi ressemblera leur industrie d'ici trois ans. Conséquence de cette incertitude, 45% d'entre eux craignent d'être « obsolètes » d'ici trois à cinq ans.

1.https://www.delltechnologies.com/content/dam/delltechnologies/assets/perspectives/2030/pdf/SR1940_IFTFforDellTechnologies_Human-Machine_070517_readerhigh-res.pdf

2.https://www.dol.gov/oasam/programs/history/herman/reports/futurework/report.htm

3.http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/07/17/20002-20170717ARTFIG00212-une-etude-affirme-que-85-des-emplois-de-2030-n-existent-pas-aujourd-hui.php

Restons Connectés

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?